Orthopédie et traumatologie

Principales raisons pour lesquelles les enfants marchent lentement


L'un des aspects les plus importants du développement de l'enfant est le début de la marche. Que le petit commence à marcher est un événement unique pour toute la famille. Les parents, les grands-parents et les oncles attendent et attendent avec impatience cet événement, mais que se passe-t-il lorsque ce moment est retardé? Quelles peuvent être les raisons pour lesquelles un bébé marche lentement? Voyons-les un par un!

Lorsque nous parlons de suivre le développement de notre patient pédiatrique, il y a de nombreux doutes que nous pouvons avoir et il est donc de notre devoir en tant que pédiatres ou professionnels de santé, rechercher d'éventuels problèmes liés aux troubles du développement et pas seulement nous limiter à l'évaluation de la croissance.

Il est important de clarifier aux parents que, en premier lieu, il ne faut jamais se dépêcher de marcher. De nombreuses études ont lié la présence de problèmes orthopédiques à l'initiation d'une démarche précoce chez le patient pédiatrique.

Lorsqu'il est temps de ramper, il est important de rappeler aux parents que nous devons leur permettre de faire cette activité aussi longtemps que nécessaire et que le début de la marche doit être spontané, avec la volonté initiale du bébé et sans aucune précipitation. Certains parents, pour l'envie de les voir marcher, tombent dans des erreurs aussi graves que d'utiliser un déambulateur ou de les forcer à marcher en les tenant par les mains, pratiques qui ne doivent être pratiquées à aucun moment.

Maintenant, certains experts dans le domaine de l'orthopédie pédiatrique soulignent que on peut s'attendre à l'apparition de la macha chez les bébés sans antécédents jusqu'à 15-18 mois. Il faut toujours garder à l'esprit que, comme tous les processus neurodéveloppementaux, nous devons individualiser chaque patient et que si un bébé a mis du temps à s'asseoir ou à ramper, il lui faudra aussi du temps pour marcher.

Le plus important est toujours d'évaluer la qualité du mouvement, qui est plus importante que la capacité de l'enfant à se tenir debout sur ses deux pieds. Dans ce cas, s'il y a un temps plus grand que celui que nous avons spécifié, ou une altération du mouvement, alors nous devons considérer les causes possibles.

- Le bébé est très calme
Il y a des bébés assez agités, tandis que d'autres, au contraire, peuvent rester très immobiles pendant longtemps, surtout dans le cas d'enfants sous-stimulés ou surprotégés, chez qui il peut être très fréquent de voir la marche. La cause principale est le manque de mobilité et le manque d'activité, car ce sont des enfants qui passent des bras dans les bras de leurs proches, sans jamais avoir la possibilité de faire de l'exercice sur le sol.

- Histoire traumatique du début de la marche
Lorsqu'un bébé commence cette importante activité de développement, il faut être prudent en l'accompagnant et en le surveillant en tout temps, car un bébé qui se frappe au début de la marche sera beaucoup plus prudent et timide lorsqu'il s'agira de recommencer le processus, car il y aura perdu confiance et peut donc prendre un temps incertain pour recommencer.

- Problèmes liés à l'anatomie du bébé
L'évaluation de la symétrie du corps doit être la partie initiale d'une évaluation motrice adéquate, en ce sens il faut observer si la mobilisation de son hémibody droit est égale à celle de la gauche, ainsi qu'évaluer la force musculaire de chacune de ses extrémités séparément. . À tout moment, excluez la présence de déformations dans l'une des extrémités qui peuvent s'aggraver avec le temps.

- Identifier la présence de douleur dans les extrémités
Toutes sortes de douleurs dans les membres de l'enfant nécessitent toujours une évaluation et un suivi par un spécialiste en orthopédie pour enfants, car elles sont toujours associées à des altérations anatomiques de la même chose.

- Problèmes liés au tonus musculaire
De nombreuses altérations peuvent être présentes, l'une des plus importantes étant les troubles liés au tonus musculaire, dus à un manque de tonus (hypotonie), un tonus musculaire exagéré (hypertonie) ou des maladies héréditaires héréditaires telles que la dystrophie musculaire.

- Problèmes liés aux conditions systémiques
Chez les bébés qui n'ont pas marché à 18 mois, il est important de détecter des conditions telles que la malnutrition, l'hypothyroïdie, la paralysie cérébrale ou des antécédents d'infections chez le patient (encéphalite, méningite ou infections telles que le cytomégalovirus).

En conclusion les problèmes de marche ne sont pas si fréquents et dans la plupart des cas, heureusement, ils se résolvent d'eux-mêmes. Cependant, nous devons toujours insister pour que chaque bébé commence à marcher spontanément. Il ne faut jamais le pousser à marcher et il faut expliquer aux parents les recommandations pour garantir la sécurité du bébé lors de la marche: le surveiller en tout temps et se rapprocher des objectifs de développement individuel en fonction de l'évolution du développement de chaque bébé.

Si nous observons un quelconque type d'altération, nous devons demander l'avis d'un expert, qui permet un examen physique approprié, d'évaluer le tonus musculaire ainsi que la coordination motrice et de détecter tout type d'anomalies dans le temps, car un diagnostic rapide garantit la correction à temps de tout type de problème de santé.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Principales raisons pour lesquelles les enfants marchent lentement, dans la catégorie Orthopédie et traumatologie sur site.

Vidéo: Détente et Relaxation: Musique Pour Dormir - Sommeil Très Profond (Décembre 2020).