Motivation

Comment booster facilement les 4 hormones du bonheur chez les enfants


Qu'est-ce que le bonheur apporte à nos fils et à nos filles? De quoi ont-ils besoin pour se sentir heureux, de nouveaux jouets, une journée à la campagne, un câlin? Eh bien, je vais vous dire de quelle manière simple et naturelle il est possible de vous aider à réaliser des moments plus agréables et plus agréables. Et, pour cela, nous allons en savoir plus sur les 4 hormones du bonheuret comment les améliorer chez les enfants.

Selon les neuroscientifiques et les endocrinologues, elle peut être étudiée et donc comprendre le bonheur comme un processus biologique. Cela nous aide à savoir ce qui se passe dans le corps et dans le cerveau et, avec lui, à rechercher les attitudes qui peuvent provoquer cette même réponse satisfaisante.

Voyons cela lentement:

Il existe une série de substances chimiques présentes dans nos neurones, et qui peuvent déclencher, une fois sécrétées, effets agréables sur notre corps. Autrement dit, quelque chose de similaire se produit si nous prenons une pilule qui nous détend ou une autre qui soulage la douleur ou l'inconfort.

Dans ce cas, nous parlons de ce qu'on a appelé ces dernières années le quatuor du bonheur, composé de neurotransmetteurs dopamine, sérotonine, ocytocine et endorphine.

Provoquer naturellement les 4 hormones du bonheur chez nos filles et nos fils est plus facile qu'il n'y paraît. Ensuite, nous nous arrêtons pour aborder chacun d'eux et découvrir comment nous pouvons les autonomiser chez les enfants.

1. La dopamine
En premier lieu, nous devons promouvoir un repos adéquat chez nos fils et nos filles, en veillant à ce qu'ils dorment les heures appropriées. De plus, nous pouvons les motiver à faire des exercices quotidiens, comme le vélo, le patin à roues alignées ou la marche.

Il est également important et profite à votre estime de soi, en célébrant vos efforts et vos réalisations. Avec ces petits et simples conseils, la dopamine peut apparaître naturellement et nous améliorons le bien-être de nos enfants.

2. Sérotonine
Il est ségrégué lorsque la personne se sent importante ou lorsqu'elle se permet de profiter des petits plaisirs de la vie. Avec nos filles et nos fils, ce que nous pouvons faire, c'est faire des excursions dans la nature, nous amuser consciemment, nous souvenir avec eux des moments qui ont été agréables, agréables, satisfaisants ...

Et quelque chose que j'aime et que j'ai comme une routine avec ma fille et je travaille aussi avec mes élèves, c'est de pratiquer la gratitude. Comme ce serait merveilleux si nous nous endormions tous les soirs en remerciant, en remerciant pour tout ce que nous avons appris et apprécié.

3. Ocytocine
Ce neurotransmetteur est aussi appelé l'hormone de l'amour, et nous le savons mieux car c'est celui que les femmes sécrètent au moment de l'accouchement; mais pas seulement à ce moment-là, il apparaît, car il est aussi lié, entre autres, à la gentillesse, à la confiance ou au lien affectif. Et nous le générons lorsque nous donnons un câlin à quelqu'un que nous aimons, lorsque nous méditons ou même lorsque nous faisons un acte de la plus pure générosité.

4. Endorphines
Nous les séparons lorsque, par exemple, nous jouissons au maximum de la danse ou du chant, cela est ressenti comme un sentiment de bonheur élevé, qui peut même atteindre l'euphorie. Cette hormone a des effets similaires aux opiacés, mais sans ses effets indésirables. Rire avec nos proches nous apporte ce bonheur et de la même manière pratiquer nos loisirs. Nous avons tous vécu ces sensations.

Au final, ces actes, ces actes simples et puissants, peuvent faire partie de notre vie si nous le souhaitons et puisque nous avons déjà cette information, nous pouvons chercher davantage ces moments, qui n'est rien de plus que de prendre soin de nous et de nous aimer, ainsi que d'enseigner la même chose à nos fils et à nos filles.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Comment booster facilement les 4 hormones du bonheur chez les enfants, dans la catégorie Motivation sur site.

Vidéo: Maigrir avec un régime: est-ce possible? #13 (Décembre 2020).