L'allaitement maternel

L'allaitement protège le bébé et la mère du coronavirus


Comme on le sait, le lait maternel présente de multiples avantages pour le bébé et la mère et plus encore s'il est offert exclusivement pendant au moins les 6 premiers mois de la vie, comme recommandé par l'OMS (Organisation mondiale de la santé) et UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l'enfance) et de 6 mois à un an, il est proposé avec une alimentation complémentaire et s'étend jusqu'à 2 ans ou plus, selon la décision du binôme mère-enfant. Cela dit, une question importante pourrait se poser: si une mère est infectée par un microorganisme, en l'occurrence le coronavirus (Covid-19), peut-elle continuer à allaiter? Non seulement peut mais doit, et c'est L'allaitement protège le bébé et la mère du coronavirus.

Il est scientifiquement prouvé que le lait maternel est un liquide vivant, intelligent et très complexe, capable de modifier ses composants en fonction de l'âge du bébé, de ses besoins nutritionnels, de la qualité de l'alimentation de la mère et de l'état de santé du bébé. mère et l'enfant.

Les immunoglobulines sont l'un de ces composants importants, Des IgM et des IgG et principalement des quantités élevées d'Ig A sécrétoires, ce qui confère une immunité au nourrisson et lui permet de se défendre contre les microorganismes susceptibles de l'attaquer. À son tour, il renforce son propre système immunitaire, créant ses propres anticorps, ce qui indique qu'il existe un lien immunitaire fort entre la mère et son enfant.

D'autre part, un autre composant sécrété par le lait maternel et responsable de conférer l'immunité au nouveau-né est la lactoferrine, qui renforcera le système immunitaire jusqu'à ce qu'il devienne compétent.

Comme nous le savons déjà, Covid-19 est une nouvelle souche de coronavirus, découverte en décembre de l'année dernière (2019) à Wuhan, en Chine, qui a été très contagieuse, car elle est transférée non seulement des animaux aux humains, mais aussi de humains aux humains par les muqueuses et les voies respiratoires.

Si une mère est infectée pendant la grossesse, le colostrum, qui est le premier lait maternel que le nouveau-né reçoit, sera beaucoup plus riche en immunoglobulines, en particulier de type IgA sécrétoire et d'autres facteurs immunologiques. Ce fait permettra de protéger le bébé contre l'exposition au virus et, en même temps, renforcera son propre système immunitaire plus rapidement contre une éventuelle infection de ce virus ou de tout autre micro-organisme.

La même chose se produira si la mère contracte le virus pendant l'allaitement. La protection que le lait maternel vous donnera sera supérieure à la probabilité d'être infecté. De plus, selon l'OMS et l'UNICEF, le virus Covid-19 n'a pas été détecté dans le lait maternel, et le SRAS-CoV n'a pas non plus été détecté à son époque (CDC 2020/02/19), c'est-à-dire le risque de contagion du bébé grâce à l'allaitement est très faible.

Pourtant, L'allaitement ne doit pas être interrompu si la mère est infectée par Covid-19 et encore moins si le reste de la famille l'est probablement aussi, puisque le bébé serait plus vulnérable à la contracter que s'il continue à allaiter.

1. La mère ou toute personne de la famille au moindre symptôme ou suspicion de coronavirus aller chez le docteur pour éliminer le virus.

2. La mère doit porter un masque N95 de préférence et tous ceux infectés (protection adéquate).

3. Lavez-vous les mains fréquemment avec du savon et de l'eau pendant 20 à 30 secondes. Et, comme le dit le Conseil général des collèges pharmaceutiques dans son rapport `` Coronavirus: COVID-19 '', se laver les mains régulièrement tout au long de la journée est l'une des mesures les plus importantes pour éviter la contagion.

4. Si la mère est très malade et se sent très mal d'allaiter, elle peut exprimer le lait et l'offrir à votre bébé, de préférence dans un flacon en verre, seringue ou cuillère, pour éviter le syndrome de confusion tétine / mamelon. Et de cette façon, il empêche également l'engorgement mammaire ou la mammite.

5. Le bébé doit être emmené en consultation pédiatrique en cas de symptômes tels que toux, nez qui coule, fièvre, pleurs fréquents, refus de nourriture ou tout autre symptôme positif de la maladie.

6. Le la mère doit rester bien hydratée et avec une alimentation saine et équilibrée, abondante surtout en fruits et légumes.

7. Et à retenir: n'arrêtez pas d'allaiter.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à L'allaitement protège le bébé et la mère du coronavirus, dans la catégorie Allaitement maternel sur place.

Vidéo: Si une maman a les symptômes du Covid-19, doit-elle cesser lallaitement? BFMTV vous répond (Novembre 2020).