Dialogue et communication

De quoi parler avec les enfants au moment des repas, selon leur âge


Si vous faites partie des familles qui ont la chance de partager le déjeuner et le dîner ensemble, continuez à le faire! Mais pas seulement, profitez de ce moment pour améliorer la communication avec vos enfants et renforcer les liens. Nous vous parlons de de quoi parler aux enfants au moment des repas, selon leur âge.

Qu'une bonne communication soit nécessaire à l'harmonie familiale n'est pas un secret, mais ce n'est pas toujours aussi facile à réaliser. Et, parfois, les mêmes adultes ne savent pas comment communiquer de manière affirmée les uns avec les autres, donc le faire avec le plus petit de la maison peut devenir plus complexe qu'il n'y paraît à première vue.

Cependant, il est important de savoir que les enfants qui développent ce type de communication dès leur plus jeune âge avec les membres de leur famille sont plus sûrs d'eux-mêmes, expriment beaucoup mieux leurs sentiments et ont une plus grande capacité d'interaction dans d'autres environnements dans lesquels ils qui se déroule. Pourtant, il est clair qu'essayer d'améliorer la communication avec nos enfants est une tâche nécessaire, afin que nous puissions toujours faire un effort supplémentaire pour cela.

L'un des moyens les plus simples de commencer à établir une communication familiale fluide est de laisser un certain espace et un certain temps pour le faire, mais sans impliquer une obligation ou un moment trop forcé. Pour lui, de nombreux experts en communication recommandent l'heure du déjeuner ou du dîner pour profiter de l'amélioration de la communication familiale, car c'est généralement un moment où tous les membres de la famille ont la possibilité de se réunir avec la merveilleuse excuse de savourer et d'apprécier la nourriture.

Certaines familles dont la communication a été cultivée de manière positive au fil des ans trouvent d'autres espaces, comme une heure l'après-midi de réunion de famille, mais cela dépendra toujours du temps disponible pour favoriser ces moments pour nos enfants. Dans tous les cas, l'important est de trouver ce moment où tous les membres de la famille se retrouvent ou, du moins, la mère ou le père avec leurs enfants.

Toute famille communique, car la communication est un aspect essentiel de l'être humain. Cependant, des compétences de communication positives et affirmées s'acquièrent avec la pratique, il n'y a donc pas de meilleur endroit pour apprendre qu'au sein de la famille. Voici quelques-uns des conseils pour améliorer la communication familiale au déjeuner ou au dîner (ou à tout autre moment de liaison).

1. Ne forcez pas les thèmes
Il est naturel pour tout parent de vouloir savoir si son fils ou sa fille a de bons amis, s'il est harcelé, s'il progresse correctement dans ses études, etc. Cependant, nous ne pouvons pas nous attendre à ce que nos enfants nous racontent leur vie entière s’ils n’étaient pas habitués à le faire auparavant. En outre, il doit également être respecté qu'ils ont droit à leur vie privée ou à le dire au moment où ils se sentent en confiance.

Par conséquent, l'idéal est que vous n'essayez pas de parler d'un certain sujet sans qu'il y ait une raison spécifique à cela. Par exemple, si vous voulez parler de harcèlement, peut-être pouvez-vous parler d'un cas que vous connaissez, que vous avez entendu à la télévision, d'une série que vous avez vue sur Netflix sur le sujet ... etc. De cette façon, vous aidez votre enfant à avoir l'opportunité d'être celui qui décide d'en parler.

2. Créer un climat de confiance
Ne jugez pas vos enfants sur les sujets dont ils discutent à la table. Parfois, ce seront des problèmes graves, d'autres fois ce seront des problèmes superflus qui sont importants pour eux, d'autres fois ils voudront créer une atmosphère de jeu en mangeant, etc. S'adapter un peu au climat familial qui se crée dans l'interaction d'un repas est essentiel pour que tous les membres de la famille se sentent complètement en confiance pour communiquer entre eux.

3. Fini la technologie?
Les experts recommandent souvent d'éviter l'utilisation de la télévision ou des téléphones portables pendant les repas afin que les membres de la famille ne soient pas distraits et veuillent interagir les uns avec les autres. Cependant, il faut aussi s'adapter un peu aux technologies, puisque nos enfants sont nés avec elles. Par exemple, il n'y a rien de mal à ce qu'un de vos enfants puisse montrer une vidéo YouTube de 2 minutes sur un sujet qui les intéresse, à partir de laquelle ils peuvent créer une conversation intéressante et fructueuse.

Si cela se produit un jour, cela ne veut pas dire que ce sera comme ça tous les jours, simplement que votre enfant peut-être ce jour-là il a voulu partager quelque chose qu'il aimait avec vous. Même ainsi, ce sujet peut être sensible pour certains parents, ce sera donc toujours leur décision.

4. La liberté est essentielle
Si vous voulez que vos enfants vous parlent un jour de leurs problèmes, ils doivent se sentir libres de le faire, et pour cela il est essentiel qu'ils établissent une communication libre avec vous au quotidien. Ne limitez pas les sujets de conversation au déjeuner ou au dîner, il n'y a rien qui ne puisse être discuté de manière sereine.

5. Vous pouvez parler de tout, bon et mauvais
Une communication affirmée et positive ne signifie pas que tous les sujets de conversation familiale portent sur des sujets légers. Parfois, il se passe des choses dans la famille dont il faut discuter, par exemple la maladie d'un oncle, ou il peut y avoir un problème social dont vous voulez parler, comme une élection ou une tragédie climatique.

Maintenant, il est important de laisser les problèmes de la famille nucléaire pour une autre fois, qu'ils soient entre parents ou entre parents avec leurs enfants. Par exemple, si votre enfant ne réussit pas bien à l'école, le gronder constamment à table n'est pas la meilleure stratégie, et l'heure du repas est un moment pour socialiser et communiquer avec assurance.

6. Posez des questions intentionnelles
Apprenez à votre enfant à donner son avis en lui offrant la possibilité de le faire avec une question. «Que pensez-vous?» Êtes-vous d’accord? »,« Que pensez-vous de cette question? »… Ce sont des questions ouvertes qui vous invitent à parler et à partager votre opinion.

7. Écoutez
Écoutez ce que vos enfants ont à dire sans les juger durement et sans retenir leurs idées lorsqu'elles ne correspondent pas aux vôtres. Si vous pensez qu'il y a un sujet sur lequel ils se concentrent à tort, donnez simplement votre point de vue avec un «Je pense ...» ou «Il me semble que ...». Votre avis sera toujours une référence pour eux, laissez-les tirer leurs propres conclusions et faites confiance à leur bon jugement.

Certains peuvent encore avoir leur «langue de chiffon» et il faut un peu d'effort pour les comprendre, mais ils ont aussi une voix et veulent beaucoup s'exprimer. Avec eux, la communication peut parfois être plus facile (ils sont plus spontanés), mais aussi plus difficile (il faut être conscient qu'ils mangent)

- Thèmes maternelle ou collégiale: Interroger ses amis est toujours une bonne ressource.

- L'un de ses lieux de loisirs préférés est le parc, alors en parler peut vous aider beaucoup à mieux connaître votre tout-petit.

- La famille. Son monde est encore très petit et ses personnes de référence sont ses parents, ses frères et sœurs et ses grands-parents. Parler de ces chiffres si importants pour eux peut être très utile.

Au fur et à mesure que l'enfant grandit, le thème varie. Nous proposons des sujets de conversation qui peuvent être intéressants ou attirer l'attention de vos enfants s'ils ont entre 5 et 10 ans. Prends note!

- Des situations amusantes à l'école.

- Thèmes sur l'imagination: quel serait votre superpuissance si vous étiez un super-héros, quel animal seriez-vous ...

- L'école: qu'est-ce que tu aimerais changer à l'école, qui est ton professeur préféré et pourquoi, quelle matière aimez-vous le plus, les jeux à la récréation….

- Sujets sur les amis: dites-moi quelque chose de drôle à propos d'un ami, qui est votre meilleur ami ...

- Potins: entre camarades de classe de l'école, des activités parascolaires, etc. (Cela peut vous aider à détecter les cas de harcèlement) Toujours seulement savoir, par curiosité, ne jamais juger les autres.

- Reconnaissance: pourquoi es-tu reconnaissant aujourd'hui, avec qui es-tu reconnaissant ...

Au tournant de la décennie, de nombreux enfants laissent derrière eux leur part la plus innocente. Bien qu'ils soient encore enfants, ils veulent être plus âgés, de sorte que leur dialogue et leurs intérêts varient.

- Thèmes d'événements du monde aujourd'hui.

- L'intimidation à l'école (sans forcer, sans demander s'ils vous harcèlent directement).

- Thèmes sur la sexualité: les maladies sexuellement transmissibles, les moyens de se protéger, qu'est-ce que le sexe ... si l'enfant évoque le sujet ou est curieux, ou peut-être le voit-il à l'école.

- Rève pour accomplir.

- Valeurs: Qu'est-ce que vous appréciez dans la famille? Comment doit-on être un bon ami? Comment aider les personnes âgées? Comment améliorer l'environnement?

- Relations entre amis,

- Jeux de type Qu'est-ce que tu préfères? (exemple: préférez-vous ne manger que du chocolat ou ne manger que de la salade?)

- Thèmes sur la spiritualité: Pensez-vous que Dieu est avec nous, y a-t-il quelque chose que vous voulez savoir sur vos croyances ou nos croyances?

Au moment de la pré-adolescence et de l'adolescence, les émotions sont vives, de sorte que de nombreux parents ont du mal à entrer dans la tête de leur enfant et à savoir ce qui ne va pas chez eux. Voici une aide!

- Thèmes transcendantaux: Que signifie l'amour, que faisons-nous en tant que société pour l'environnement? ...

- Sujets sur les relations amoureuses: l'idée d'amour romantique, l'égalité des sexes, les relations toxiques, la jalousie ...

- Thèmes amusants: blagues, jeux de mots, vidéos folles, événements fous ...

- Des choses curieuses cela nous est arrivé aujourd'hui.

- Rêves et aspirations personnelles et professionnelles.

- Problèmes sensibles à l'adolescence: toxicomanie, alcoolisme, MST, sexualité, anorexie, estime de soi ...

- Thèmes sur les événements de la monde d'aujourd'hui: politique, sport, etc.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à De quoi parler avec les enfants au moment des repas, selon leur âge, dans la catégorie Dialogue et communication sur site.

Vidéo: Jean Paul Curtay - Les clés de lalimentation anti-inflammatoire (Décembre 2020).