Dialogue et communication

L'astuce de parler doucement pour éduquer les enfants sans perdre son sang-froid


Avez-vous déjà réfléchi à la façon dont vous vous parlez habituellement à la maison? Criez-vous habituellement ou gardez-vous la voix basse? Le pédagogue Mario Pinel l'a dit clairement: parler doucement aux enfants C'est une habitude clé qui nous aide à éduquer les enfants de la tranquillité sans perdre nos nerfs, fuyant les tensions à tout moment. Mais comment le faire et comment les parents peuvent-ils apprendre à se contrôler?

«Je vous ai dit de ne pas me crier dessus et de bien parler!» A crié une mère à son fils. Cela vous semble familier? Plusieurs fois, sans nous en rendre compte, nous tombons dans ce que nous demandons à nos enfants d'arrêter de faire. Pour élever les enfants de la tranquillité, nous les parents devons être les premiers à travailler pour avoir un état de paix intérieure.

Comment cela est-il réalisé? Prendre l'habitude de parler tranquillement à la maison. On sait déjà que les habitudes et les routines ont pour objectif de faciliter la vie de famille, pour qu'elle soit plus amusante et agréable. Et cette habitude de baisser le ton de la voix lorsque nous nous adressons à nos enfants peut nous aider à créer une atmosphère plus détendue à la maison.

Comme pour la vue, l'attention auditive s'adapte également aux stimuli que nous vous proposons. Que se passe-t-il lorsqu'une forte lumière est dirigée directement vers nos yeux? Premièrement, vos yeux se ferment instinctivement, mais vos pupilles rétrécissent également pour vous protéger.

Dans le cas de l'oreille, la même chose se produit. Lorsque nous lui parlons à un niveau très élevé, il arrive un moment où il cesse de nous écouter. Alors que si nous parlons à un niveau doux, il a tendance à se concentrer pour mieux écouter ce que nous lui disons et, par conséquent, il nous accorde plus d'attention.

Pour y parvenir, il suffit de demander aux enfants (en utilisant, bien sûr, un ton de voix détendu et un faible volume) parler à voix basse. Ensuite, nous devons simplement appliquer l'histoire à nous-mêmes.

La théorie semble simple, non? Il vous suffit de parler à voix basse aux enfants et de leur demander de le faire aussi. Cependant, nous savons qu'au quotidien, cette technique n'est pas aussi facile à appliquer qu'il n'y paraît. Notre stress, nos soucis, nos courses, nos activités parascolaires ... Dans notre vie de tous les jours, nous sommes confrontés à de nombreux défis qui peut mettre notre calme à l'épreuve.

Que pouvons-nous faire pour rester calme ... au lieu de perdre la maîtrise de soi par les nerfs? L'astuce que Mario Pinel est très simple à mettre en œuvre et très utile. C'est aussi simple que prends une petite gorgée d'eau. Et cette technique peut être utile dans toutes sortes de situations: quand on a l'impression de perdre le contrôle, quand on devient nerveux au travail, quand on commence à ressentir de l'anxiété face à la situation que l'on vit ...

C'est un moyen très simple de dire au corps qu'il n'y a pas de danger, que rien de mal ne va se passer, qu'il n'y a aucune raison d'avoir peur ... et que vous pouvez donc vous détendre et opérer tranquillement.

Nous ne pouvons pas oublier que nous, les parents, sommes ceux qui doivent avoir la capacité d'arrêter nos enfants lorsqu'ils sont emportés par la colère ou l'impulsivité. Il faut garder son calme pour pouvoir arrêter leurs attaques, car ils apprennent encore à le faire (et développent leur cerveau pour cela).

Comme nous l'avons vu, parler à voix basse à nos enfants fait partie de ces habitudes que nous devons intégrer dans notre manière de communiquer à la maison. Cependant, il existe également une autre série de routines qui peuvent nous aider améliorer la vie de famille.

Nous ne pouvons pas oublier que l'intégration des habitudes dans notre vie quotidienne est essentielle. Celles-ci assurer la sécurité des enfants, qui savent à quoi s'attendre à chaque instant de la journée. Mais, en plus, ils nous aident à organiser la maison et à construire le type de famille avec les valeurs que nous recherchons.

Ce pédagogue l'explique avec une métaphore qui aide à le comprendre de manière simple. Nous, parents et enfants, sommes un liquide qui, lorsqu'il n'est contenu dans aucun contenant, se répand et se perd désespérément. Cependant, lorsque nous le mettons dans, disons, une bouteille (que nous pourrions comparer à une habitude), le liquide prend forme, il est modélisé.

Mais si au lieu d'une bouteille, on le met dans un bol, sa forme sera différente, l'habitude sera différente. C'est pourquoi nous devons prêter attention au type d'habitudes que nous intégrons dans nos vies et celles de nos enfants.

[Lire +: Comment créer des habitudes et des routines pour les enfants]

Certaines des habitudes qui contribuent également à améliorer nos relations familiales sont:

  • L'habitude de la collaboration: Nous devons tous travailler en équipe pour entretenir la maison.
  • Habitudes d'hygiène et de propreté. Les routines que nous intégrons dans la famille visent également à prendre soin de la santé de chacun.
  • Habitudes d'ordre ... et de désordre. Les enfants devraient avoir leur espace pour gâcher (et jouer, créer et expérimenter), mais aussi pour commander afin que le reste de la famille puisse mener à bien son quotidien.
  • Toute autre habitude qui nous met à l'aise pour la vie de famille.

Pour que ces habitudes soient réellement établies chez soi, l'essentiel est de s'entendre sur elles entre tous, comme si elles étaient quelques règles du jeu que nous acceptons tous. De cette manière, la vie de famille sera plus facile et nous pourrons anticiper les éventuels problèmes qui pourraient survenir avant qu'ils ne surviennent.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à L'astuce de parler doucement pour éduquer les enfants sans perdre son sang-froid, dans la catégorie Dialogue et communication sur site.

Vidéo: Savez vous si votre cerveau est programmé pour vous rendre heureuse (Novembre 2020).