Fables

Les deux chèvres. Petite histoire pour les enfants sur l'entêtement


Cette belle fable d'Esope traite de deux grandes caractéristiques, très courantes chez les gens: l'entêtement et l'entêtement. La fable des Deux Chèvres est une bonne ressource pour enseigner aux enfants les conséquences d'être têtu ou têtu.

Raconte l'histoire de deux chèvres qui rêvaient de vivre en liberté mais à cause de leur entêtement, ils ont fini par avoir une mauvaise expérience. Les fables, ainsi que leurs mœurs respectives, sont une bonne ressource pour éduquer les enfants sur les valeurs.

Il était une fois deux chèvres qui, désireuses de vivre en liberté, abandonnèrent leurs troupeaux respectifs et descendirent les montagnes, de différents côtés, jusqu'au bord d'une rivière.

Par une étrange coïncidence, les deux chèvres se sont rencontrées de différents côtés de la rivière, séparées par un tronc d'arbre qui couvrait la largeur de la rivière.

Le tronc était trop étroit et un seul animal ou personne pouvait passer à la fois.

Les deux chèvres se regardèrent, et parce qu'elles étaient têtues et têtues, elles décidèrent de se déplacer le long du tronc en même temps.

En traversant la bûche, les deux chèvres se sont retrouvées face à face avec le milieu du bûche. Mais aucun d'eux ne voulait céder la place à l'autre.

Et là, ils sont restés des heures et des heures sans qu'aucun d'eux ne recule, jusqu'à ce qu'à un certain moment, le tronc commence à se briser à cause du poids des chèvres, et ils finissent par tomber dans la rivière.

Morale 1: Il est plus sage de coopérer que d'être têtu.

Morale 2: L'entêtement et l'entêtement sont de mauvais compagnons.

Après avoir lu la fable avec votre enfant, aidez-le à comprendre le message du texte en posant les questions suivantes:

- Pourquoi les deux chèvres ont-elles décidé d'abandonner leurs troupeaux?

- Quand ils ont atteint la rive du fleuve, qu'ont fait les deux chèvres?

- Pourquoi les deux chèvres ne pouvaient-elles pas traverser la bûche en même temps pour traverser la rivière?

- Comment as-tu pu empêcher les deux chèvres de tomber dans la rivière?

- Quelle leçon pouvons-nous tirer de cette histoire?

Que pouvons-nous faire si l'enfant est têtu
Il est normal que l'enfant se fâche, remette en question et essaie d'imposer ses critères, mais cette attitude doit être empêchée de devenir quelque chose de naturel dans sa manière d'être. Il est important que plus tôt l'attitude têtue soit corrigée, mieux c'est, car plus l'enfant est âgé, plus il sera difficile de le faire. Pour y parvenir, nous pouvons suivre les conseils suivants.

- Pour prévenir. Si nous savons que l'instruction que nous demandons à l'enfant va le frustrer, il vaut mieux que 5 minutes avant qu'il ne soit informé de ce qu'il va devoir faire. Ainsi, nous rendrons leur entêtement moins intense et éviterons une crise de colère.

- Soyez un exemple. Il est important que les parents donnent l'exemple, car s'ils voient, par exemple, qu'ils arrêtent de manger parce qu'ils n'aiment pas ça, ils décideront de faire de même.

- Évitez les messages négatifs. Il est important que les adultes évitent les négatifs. Si non est utilisé pour éviter le comportement obstiné de l'enfant, la situation est aggravée. Il vaut mieux que les parents expliquent les conséquences du comportement de l'enfant avant d'utiliser un non.

- Utilisez le calme. L'entêtement apparaît comme une étape normale de l'enfance, il sera donc préférable de prendre cette situation calmement et d'éviter de se mettre en colère contre l'enfant.

- Évitez les punitions. Il vaut mieux ne pas utiliser de punition en raison de leur comportement. Mieux vaut montrer à l'enfant qu'il lui convient d'obéir. Il ne sert à rien d'interdire sans expliquer. Les enfants veulent et doivent savoir pourquoi ils ne peuvent pas faire ce qu'ils veulent et qu'il vaut mieux prêter attention à ce que l'adulte leur dit.

- Négociez. Grâce à la persuasion, il est possible d'éviter les situations inconfortables. Il s'agit d'utiliser la négociation pour réorienter votre entêtement et rendre la situation plus facile pour toutes les parties. Des options peuvent être proposées permettant au petit de choisir et de prendre des décisions. Grâce à cela, vous ressentirez plus de contrôle et de liberté, ce qui vous donnera envie de collaborer et de surmonter votre entêtement.

- Messages positifs. Il y a des problèmes qui ne sont pas négociables. Dans ce cas, il vaudra mieux utiliser des messages qui guident l'enfant de manière positive que de donner des ordres et de l'imposer.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Les deux chèvres. Petite histoire pour les enfants sur l'entêtement, dans la catégorie des Fables sur place.

Vidéo: Le Loup et les 7 chevreaux. 1 Conte + 4 comptines et chansons. dessins animés en français (Novembre 2020).