Post-partum

Yoga post-partum. Que puis-je faire pour vous


La pratique du yoga post-partum Il doit commencer en deux étapes ou étapes: Pendant les deux premiers mois après l'accouchement, il est conseillé de se concentrer sur la respiration et la relaxation. Dès le troisième mois, on peut commencer à faire des asanas pour retrouver la ceinture abdominale.

Il s'agit de ne pas être pressé de pratiquer le yoga post-partum ou toute autre activité afin de récupérer après l'accouchement. Il faut écouter son corps (et demander à un professionnel) de savoir quand on est prêt à pratiquer cette discipline.

Les techniques de yoga agissent directement sur le système nerveux. Les postures, la respiration, la méditation et la relaxation activent le système parasympathique, qui produit une relaxation physique, émotionnelle et mentale, qui active les processus de guérison du corps.

C'est à cause de ça le yoga post-partum est si bénéfique pour les femmes. Voici quelques-unes des raisons qui vous convaincront de pratiquer cette discipline après l'accouchement.

1. Combattre l'épuisement
Le plus grand avantage de la pratique du yoga pendant la relaxation et la méditation est qu'elle élargit la conscience au-delà du purement physique, entrant dans un état de relaxation profonde et gardant la conscience alerte dans le moment présent. On dit que 15 minutes de relaxation profonde équivalent à des heures de sommeil normal.

Ces techniques de relaxation consciente sont d'une grande aide dans la période post-partum, un moment où nous voyons les heures de sommeil normales modifiées par les besoins d'alimentation du bébé. Grâce aux techniques de relaxation du yoga, nous pouvons récupérer plus rapidement et plus efficacement pendant les périodes d'épuisement plus important.

2. Empêche la dépression post-partum
La pratique du yoga renforce le système nerveux. C'est un outil pour garder calme et sérénité et ainsi profiter au maximum des premiers mois de la vie de bébé, qui sont un moment inoubliable!

Le yoga aide à combattre la dépression post-partum, tout en influençant positivement votre humeur et votre état mental et en vous aidant à développer un état de paix et de bien-être, ce qui profitera également à votre bébé. Nous ne pouvons pas oublier que, lorsque nous nous connectons à notre corps, il est plus facile d'atteindre l'harmonie et la paix intérieure.

3. Aide à récupérer la silhouette
Les asanas ou postures de yoga sont des mouvements lents, qui maintiennent le corps dans différentes positions. Ces postures apportent souplesse et fermeté sous forme d'étirement et de résistance musculaire à toutes les parties du corps. Avec les asanas, le corps récupère plus rapidement après l'accouchement, qu'il s'agisse d'un accouchement naturel ou d'une césarienne.

En pratiquant le yoga pendant 30 minutes par jour, vous brûlez beaucoup de calories, ce qui vous aidera à retrouver votre silhouette. De plus, il renforcera à la fois les muscles abdominaux, qui ont été distendus, et les muscles vaginaux, si votre naissance a été naturelle, avec des exercices très similaires aux exercices de Kegel appelés Mulabandha (clé de racine). Cependant, il faut faire attention lors de la pratique du yoga pour éviter des problèmes majeurs dans la région abdominale, le plancher pelvien, etc.

N'oubliez pas, cependant, que vous ne pourrez pas pratiquer ces exercices immédiatement après l'accouchement. Vous devez attendre que votre corps soit prêt pour cela.

4. Renforce le dos
Nourrir votre bébé au sein ou au biberon et l'emmener dormir ou être avec lui, a des conséquences néfastes sur votre dos. Les postures de yoga aident à renforcer et à détendre votre dos, vos épaules et votre cou. Il prévient les tendinites, renforce les poignets et les bras et vous prépare pour que votre système musculo-squelettique ne souffre pas de l'alimentation et des soins de votre nouveau-né. De plus, grâce au yoga post-partum, vous pouvez rééduquer votre corps pour qu'il ait une bonne posture.

5. Yoga avec votre bébé pour renforcer le lien
Il existe de nombreuses écoles ou ateliers qui proposent aux mères de pratiquer le yoga avec leur bébé. En plus d'être une activité très amusante, c'est un excellent exercice pour renforcer le lien qui s'établit entre la mère et le fils ou la fille.

L'un des grands avantages du yoga, quiconque le pratique (enceinte, post-partum ou à tout autre moment de la vie d'une femme), est d'apprendre à être conscient de notre propre respiration. Les exercices qui visent à respirer de manière plus consciente sont connus sous le nom de pranayama.

Comme expliqué dans l'article `` Yoga pendant la grossesse et en préparation à l'accouchement '' de la sage-femme Isabel Coca-Camín pour le magazine de la Fédération des sages-femmes, le simple fait d'observer notre respiration, sans essayer d'interférer avec sa façon de respirer être, c'est déjà un changement très positif. Et c'est que grâce au souffle que nous obtenons un état d'esprit calme et paisible.

Comme détaillé, cela soutient la fonction cardiaque et active le cerveau. En prêtant attention à notre rythme respiratoire nous parvenons à nous détendre et nous prédisposons à faire face au jour le jour de manière plus calme. Et, ce qui est très intéressant, cela nous aide à relier nos pensées et nos émotions à certaines sensations physiques, ce qui nous conduit à la méditation.

Comme vous l'avez déjà vu, le yoga post-partum est très bénéfique pour le corps et la santé mentale de la mère qui vient d'accoucher. Cependant, nous ne pouvons pas oublier que c'est un moment où vous vous remettez physiquement de la grossesse et de l'accouchement lui-même. Par conséquent, certaines précautions doivent être prises lors de sa pratique:

- Ne vous précipitez pas pour récupérer votre corps d'avant. Il est préférable de prendre le processus post-partum dans la foulée et d'attendre que votre corps soit complètement préparé avant de commencer à faire du yoga.

- Éviter postures qui nécessitent de s'accroupirOui, accroupissez-vous avec les genoux pliés jusqu'à ce que vos fesses touchent presque le sol. Ce type d'exercice sera gênant si vous avez souffert d'hémorroïdes, de larmes, d'épisiotomies, etc.

- D'autre part, il est également conseillé d'éviter les postures d'extensions ou de flexions très profondes. En général, ils recherchent des étirements et une plus grande flexibilité, ce qui n'est pas ce que nous voulons pour le moment. Le yoga post-partum doit viser à rechercher la récupération et la stabilité.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Yoga post-partum. Que puis-je faire pour vous, dans la catégorie Post-partum sur place.

Vidéo: Postnatal Yoga for Stress, Anxiety, Tension u0026 PPD 20 minute Yoga Postpartum Yoga. Sarah Beth Yoga (Novembre 2020).