Jalousie

Les 6 clés de la méthode Montessori pour gérer la jalousie entre frères et sœurs


María Montessori, pédagogue, scientifique, médecin et éducatrice, a été l'un des grands esprits de son temps et nous pouvons bien le dire aussi. Et c'est qu'il y a d'innombrables choses que nous avons apprises grâce à elle. Une de ces choses à souligner et qui nous concerne cette fois est le sujet de jalousie entre frères. Continuez à lire et vous saurez comment gérer l'envie et la jalousie entre frères et sœurs quel que soit leur âge selon la méthode Montessori. Nous avons commencé!

La plupart du temps, la jalousie, ce sentiment «étrange» que l'enfant remarque et qu'il ne sait pas bien expliquer, survient avant l'arrivée d'un nouveau bébé dans la famille. À d'autres moments, la jalousie survient lorsque le bébé commence à faire des choses comme marcher, sourire, dire son premier mot ... ET attire toute l’attention. Il faut tenir compte du fait que la jalousie peut également survenir entre des jumeaux ou des frères aînés mais d'âges différents en raison de causes diverses, par exemple lorsque l'un d'eux obtient de meilleures notes à l'école.

Dans tous les cas, la jalousie est produite ou ressentie parce qu'il y a un changement significatif et un frère est déplacé de ce qui jusqu'à présent avait été son «endroit spécial». Les parents ont entre nos mains la possibilité de rendre cette jalousie moins intense en faisant preuve d'amour, de compréhension, de respect et en laissant toujours la place au dialogue.

Soyez clair que la jalousie est une autre émotion naturelle, comme la tristesse ou la joie, et que pour apprendre à bien la gérer, il faut la comprendre et savoir l'exprimer. Si l'enfant ne parle pas ou ne communique pas ce qui lui arrive ainsi que les parents, en particulier pour ce que signifie l'arrivée d'un deuxième enfant, ils n'ont pas le temps ou ne savent pas comment vous aider, la situation pourrait empirer.

Avant d'entrer dans les techniques Montessori pour essayer d'aider les enfants jaloux, voyons quels sont les signes qui nous indiquent que ces sentiments font leur apparition:

- Changements de comportement et désir d'attirer l'attention.

- Colères ou crises de colère.

- Il ne fait pas attention à ce qu'on lui dit.

- Régression ou vouloir faire la même chose que le petit frère.

- Cauchemars ou troubles du sommeil.

- Agressivité et / ou rejet du dialogue.

- Faible estime de soi.

- Manque d'appétit ou appétit excessif pour la nourriture.

[Lire: Histoire de combats entre frères]

Pour éviter au maximum la jalousie des enfants qui attendent leur petit frère ou de ceux qui sont entre jumeaux ou jumeaux ou frères d'âges différents, nous pouvons réaliser une série de techniques basées sur les enseignements que Maria nous a laissés Montessori.

1. Impliquez le frère aîné depuis le début
Un moyen idéal pour le frère aîné de ne pas se sentir jaloux, ou du moins surmonter cette étape bientôt, est de l'impliquer dès le début. Il faut compter sur lui pour lui expliquer que maman est enceinte et que dans quelques mois ils seront un de plus dans la famille et tout ce que cela implique. De cette façon, l'enfant le verra comme quelque chose de naturel. Cependant, nous devons garder à l'esprit que cela ne signifie pas que nous devons donner au frère des responsabilités qui, en réalité, ne lui correspondent pas.

2. Soyez réaliste et ne créez pas de fausses attentes
Le point précédent se joint à cet autre. Lorsqu'on parle de l'arrivée d'un nouveau bébé dans la famille, il faut le faire de manière réaliste, sans le compter comme quelque chose de merveilleux ni le présenter comme quelque chose de négatif. Dans le même temps, utilisez un langage adapté à l'âge de l'enfant et encouragez-le à poser autant de questions que cela lui traverse l'esprit.

3. Réaffirmez le rôle de chaque frère
Comme le disait María Montessori: «L'enfant qui a augmenté sa propre indépendance avec l'acquisition de nouvelles capacités, ne peut se développer normalement que s'il a la liberté d'action». Comment pouvons-nous utiliser cela pour gérer la jalousie entre frères et sœurs? Eh bien, en donnant une marge à l'indépendance de chacun, en leur permettant d'avoir leur propre espace et en leur permettant également de mettre en pratique les nouvelles capacités qu'ils acquièrent chaque jour, même si beaucoup d'entre elles doivent être basées sur des essais et des erreurs.

4. Ne faites pas de comparaisons
Quel que soit l'âge des frères et sœurs, il faut éviter à tout prix de faire des comparaisons entre eux, même lorsque nous pensons qu'ils ne nous entendent pas. Ni comparaisons positives (car elles ne le seront pas tant pour l'autre frère) ni comparaisons négatives, cela n'affecte que leur estime de soi et donc leur jalousie.

5. Comptez sur les frères pour tout ce qui est possible
Pour changer les vêtements de bébé quand il a été taché, pour préparer le bain, pour aller à l'école ensemble, pour l'aider à faire ses devoirs à la maison ... Peu importe l'âge des frères et sœurs, vous pouvez toujours comptez sur l'un pour aider l'autre et vice versa. Il n'y a rien de mieux pour renforcer la relation entre eux!

6. Et si un frère ne fait qu'attirer l'attention ...
C'est peut-être le frère aîné qui ne fait qu'attirer l'attention parce qu'il est jaloux de son petit frère ou c'est peut-être celui qui est jaloux du frère aîné et cherche à tout prix à être le protagoniste. Quoi qu'il en soit, s'il y a quelqu'un qui exige l'attention des parents, il vaut mieux la lui donner. Parlez-leur, trouvez des moments pour être tous ensemble et pour partager des choses séparément et surtout beaucoup de dialogue pour qu'ils comprennent qu'ils n'ont rien à faire de particulier pour attirer l'attention car l'attention et toute l'affection dans le monde de leurs parents déjà ils l'ont compris.

Jusqu'à présent, les techniques Montessori pour traiter la jalousie entre frères et sœurs que nous espérons ont été d'une grande aide.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Les 6 clés de la méthode Montessori pour gérer la jalousie entre frères et sœurs, dans la catégorie Jalousie sur place.

Vidéo: Pour une enfance heureuse. Catherine GUEGUEN. parentalité positive. résumé livre (Décembre 2020).